Projet spare - forum de lancement de l'état des lieux citoyen


En savoir +

Le SAGE

La révision du SAGE

La gouvernance

Etre plus efficace ensemble

Depuis plus de 25 ans, la concertation a permis aux acteurs locaux de trouver des solutions aux conflits et situations difficiles rencontrés dans le cadre de la gestion de l’eau. La signature du premier SAGE de France puis de deux contrats de rivière en ont été le fruit.
Aussi, nous avons la chance et le mérite de vivre dans un territoire rural encore relativement préservé, à forts potentiels naturels, écologiques et touristiques, représentant un cadre de vie apprécié de tous.
Le SAGE préconise donc une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau sur son territoire (Enjeu n°1) en concertation avec les acteurs locaux, soit la population, les entreprises, ou encore les touristes.

Le président de la CLERéunion sur le terrain pour l'entretien des berges

La conciliation des usages amateurs ou professionnels

La vallée de la Drôme bénéficie d’une augmentation régulière de fréquentation touristique, principalement sur la période estivale. Les activités proposées sont essentiellement de pleine nature, surtout liée à la présence de l’eau, que ce soit pour la baignade, la pratique du canoë-kayak ou encore du canyonisme. Aussi, le reste du bassin versant de la Drôme, composé d’un patrimoine naturel et paysager remarquable, attire le public.
Cette entente et ce respect de chacun pour autrui et son environnement ne sera viable a long terme que par une prise de conscience individuelle et collective. Pour cela, la concertation entre les usagers « économiques » et les usagers « amateurs » de la rivière doit perdurer pour que le territoire reste « vivant » dans tous les sens du terme (Enjeu n°7).

Le président de la CLEDescente en Canoë Kayak

Le suivi des objectifs du SAGE Drôme

Le volet C « Coordination, gestion et communication » du second Contrat de rivière a permis, en 2004, la mise en place d’un observatoire de la rivière et de ses affluents. L’objectif était d’avoir une gestion plus prospective de la rivière et un suivi précis de l’effet des actions sur la qualité et la quantité de la ressource en eau et sur la biodiversité. Afin de mener à bien ces différentes missions, des stations hydrométriques et des piézomètres ont été installés sur l’aval du bassin versant. En outre, plusieurs études et inventaires sur les milieux ont été réalisés. Toutefois, des difficultés de mise en œuvre de cet observatoire au cours des 10 dernières années ne permettent pas encore de disposer d’un outil de mesure et de suivi à la hauteur des enjeux du bassin versant.
Pour connaître les effets du SAGE et suivre l'atteinte des objectifs, l'observatoire sera donc poursuivi et renforcé en élargissant les thématiques suivies (Enjeu n°8). Afin d’organiser le recueil de données et analyser les résultats, un ensemble d’indicateurs de suivi ont été définis.