Site spare https://sites.google.com/site/dromenjeu/


En savoir +

Le SAGE

Le premier SAGE de France

Jusqu’aux années 90, la rivière Drôme a subi une pression humaine telle, qu’elle fût pillée... polluée... asséchée... abandonnée dans un état critique.

Des hommes et des femmes du bassin de la Drôme se sont mobilisés pour sauver ce qui pouvait l’être, de leur rivière. D’abord en mettant en place un premier plan d’action en 1990 : le 1er Contrat de rivière articulé autour de l’assainissement et de l’entretien des berges.

Le président de la CLEJean Serret, président de la CLE de 1993 à 2012

En 1992, la Loi sur l’eau crée les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE), pour une gestion intégrée de l’eau par bassin versant ; le bassin de la Drôme, dont les acteurs sont déjà mobilisés, est choisi comme site expérimental pour la mise en place du premier SAGE en France. Un périmètre est arrêté en 1993. Une Commission Locale de l’Eau composée d’élus locaux, d’usagers et de représentants de l’Etat dans le département est crée en 1994. Cette commission a été chargée de l’élaboration du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux en initiant de nouvelles manières de « vivre avec », et non plus “ sur ”, ou “ contre ” la rivière.

S’appuyant sur les enjeux définis dans le 1er contrat de rivière et les résultats de nombreuses études complémentaires, le SAGE est approuvé en 1997, quelques mois après l’approbation du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), document de cadrage à l’échelle du bassin Rhône Méditerranée et Corse.

Les orientations du SAGE Drôme retiennent 6 priorités :

  • Permettre la restauration d’un fonctionnement naturel des rivières qui souffrent d’un déficit en eau et en sédiments entraînant de nombreux dérèglements,
  • Poursuivre l’amélioration de la qualité des eaux à la hauteur des exigences des usages (baignade, eau potable) et des milieux (aquifères patrimoniaux),
  • Préserver et restaurer les milieux aquatiques remarquables : protéger les espaces pour maintenir les espèces, tout en conciliant les différents usages de l’eau et des milieux aquatiques,
  • Œuvrer pour une prévention efficace des risques : en informant les populations et en protégeant les zones vulnérables,
  • Penser la gestion de l’eau en termes d’aménagement du territoire : partager la ressource pour pérenniser les usages, de loisirs en particulier,
  • Renforcer la gestion totale et concertée de l’eau à l’échelle du bassin versant par la mise en œuvre et le suivi du SAGE.
Vous retrouverez le détail de ces objectifs dans le livre du SAGE.

En 1999, le second Contrat de rivière permet aux collectivités du bassin de poursuivre les efforts réalisés en assainissement, dans l’entretien des rivières mais également en gestion de la ressource en eau. Dans l’espoir que les riverains se réapproprient leur rivière et pour mettre en valeur le travail engagé, des actions d’information et de sensibilisation ont été également menées.

Visites de terrainVisites de terrain

10 ans après, beaucoup de progrès ont été faits et il est temps de faire un bilan des actions menées et de repartir sur de nouveaux objectifs : le SAGE Drôme est entré en révision en juillet 2008.