Site spare https://sites.google.com/site/dromenjeu/


En savoir +

Comment agir ?

Je suis une collectivité

Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau et de son milieu

Il est important d’agir sur la qualité des eaux, à la fois par vos usages internes, externes, et si vous avez en charge l’assainissement, par l’efficacité de vos traitements.

Dans un premier temps, il faut agir dans vos locaux. Vous trouverez tous les conseils ici.

Par l’enjeu n°3 du SAGE il vous est recommandé :

Selon vos compétences

  • D’améliorer l’efficacité de la collecte, la surveillance des réseaux et le fonctionnement des ouvrages...
    Par la mise en place de services techniques à la bonne échelle territoriale, de favoriser le renouvellement des ouvrages par leur budgétisation et de mettre en cohérence les possibilités d’assainissement avec les perspectives d’urbanisme (Act.10) ;
  • De disposer d’un Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) et d’avoir diagnostiqué toutes les installations autonomes avant 2013...
    (obligation légale), si ce n’est déjà fait (Rec.18);
  • De privilégier les techniques alternatives de désherbage...
    (manuelles et mécaniques par exemple). Si des circonstances locales, telle que la prolifération de plantes invasives, justifient l’utilisation d’herbicides, celle-ci doit être conduite de manière raisonnée (Rec.24) ;
  • De faciliter l’accès aux déchetteries...
    Pour les professionnels et les particuliers (Rec.25) ;
  • De limiter l’utilisation de sel en hiver...
    Qui ruisselle directement vers le milieu naturel et de mettre en œuvre des pratiques alternatives de type sablage. C’est le cas sur le périmètre du PNR du Vercors par exemple. En cas de salage obligatoire, il est souhaité que le matériel utilisé soit adapté à ce minéral de façon à maitriser parfaitement les dosages. Le salage à la pelle est donc déconseillé. Egalement, il est recommandé de ne mettre à disposition des habitants que des matériaux alternatifs au sel (Rec.28).

Il est important pour vous d’agir au niveau des eaux pluviales et de vos réseaux. En effet, ces eaux, si elles proviennent de grandes surfaces imperméables, peuvent constituer à la fois une cause d’inondation et une source de pollution du milieu aquatique, notamment lors de fortes pluies en se chargeant d’impuretés au contact de l’air et des sols.