Habitants : proposez vos actions pour les rivières et le bassin versant de la drôme !


En savoir +

Comment agir ?

Je suis une collectivité

Pourquoi agir ?

Comme lieu de vie, vous êtes ou hébergez des consommateurs d’eau. Vous êtes donc concerné par l’utilisation d’eau dans vos locaux, et l'eau est également nécessaire à l'entretien et au fonctionnement des espaces et services publics.

Vous pouvez être, entre autres, concerné par certains des usages externes suivants* :

Usages de l'eau :

  • Le nettoyage des marchés : 5 l/m2 ;
  • Le lavage des caniveaux : 25 l/m ;
  • La maison de repos ou retraite : 100 à 250 l/jour/lit,
  • L’hôpital : 300 à 450 l/jour/lit,
  • Le centre de vacances : 100 l/jour/personne,
  • La restauration collective : 20 l/jour/repas préparé,
  • La piscine : 120 à 200 l/baigneur,
  • L’équipement sportif : 25 à 35 l/entrée,
  • Le terrain de sport : 5000 m3/an,
  • L’arrosage d’espaces verts,
  • Les toilettes publiques (jusqu’à 10 l/chasse d’eau),
  • La plupart des communes du bassin versant ont la compétence eau potable
  • Etc...
Source : Agence de l’Eau Loire Bretagne

En tant que consommateur voire gestionnaire de l’eau, vous avez donc de multiples moyens de l’économiser et devez donner l'exemple à la population.

Sur le territoire, des efforts restent à faire !

En effet, sur le bassin versant, les réseaux deau potable sont très souvent mal connus et vieillissants. Les tests, lorsqu'ils sont réalisés, montrent des pertes pouvant atteindre 50 %, voire 60 %. Les petites communes sont souvent les principales concernées par les bas rendements car elles disposent généralement de petits budgets ne leur permettant pas forcement de pouvoir investir dans de nouveaux équipements. Ainsi, sans vision patrimoniale, ces communes ne peuvent pas anticiper les fuites et donc, les réparent au coup par coup.

Vous direz peut-être qu'il n'y a pas de perte réelle car l'eau retourne au milieu, mais c'est autant d'eau détournée d'une source, qui a été traitée dans la plupart des cas, et potentiellement polluée :

  • Par le milieu extérieur dans les réseaux d’AEP ;
  • Car cette eau est susceptible d’être réceptionnée par un milieu pollué la rendant inutilisable pour un usage AEP futur ;
  • Aussi, cette eau présente des caractéristiques différentes (chlore, température, pH, etc.) polluant le milieu récepteur.

Votre impact sur l’environnement est également lié à l’utilisation de produits chimiques ou encore à l’efficacité des traitements d’eaux usées. Sur le bassin versant, entre 1997 et 2006, dans un grand nombre de collectivités ont été créées des stations d’épuration (STEP) qui ont permis d’améliorer nettement la qualité bactériologique des cours d’eau (en passant de 36 % du linéaire de médiocre ou mauvais en 1997, à 12 % en 2006).

SAGE nappe Gironde